Avant l’arrivée au pouvoir de la famille Wolof Faal (ou Chute) du Cayor, Baol était gouverné par une dynastie mixte: la dynastie maternelle Wagadu (de l’Empire du Ghana avec les dynasties maternelles sérères de N’Gom (ou Ngum), Thiaw et Joof ou Diouf (avec Faye), les trois principaux matriclans sérères étaient issus de dynasties maternelles mandingues de l’empire du Ghana comme les Wagadu. Certains des premiers rois sérères (Laman) avant la dynastie paternelle des Faal comprenaient: Kolki Faye; Mbissine Ndoumbé Ngom; Massamba Fambi Ngom; Fambi Langar Ngom; Patar Xole Joof (ou Maad Patar Kolleh Joof, l’Arrière) – petit-fils de Maad Ndaah Njemeh Joof ; et Maguinak Joof, cousin d’Amari Ngoneh Sobel Faal qui l’accompagna à la bataille de Danki (1549) et l’aida à vaincre l’empereur de Jolof, mettant ainsi son empire à genoux.

Amari Ngoneh Sobel Faal, premier Damel-Teign de la famille Faal, est le petit-fils maternel de Lingeer Sobel Joof, mère de Lingeer Ngoneh Sobel Njie (en français: Ngonē Sobel Ndiaye Qui a une ascendance paternelle de la famille Ndiaye Wolof régnante de Jolof.

Les systèmes sociaux et politiques étaient fondamentalement les mêmes que ceux du Cayor. En fait, les royaumes fusionnaient de temps en temps pour se défendre mutuellement.

La conquête française du Baol a commencé en 1859. La majeure partie de Baol a été conquise par les Français en 1874, mais le contrôle complet de l’ancien royaume n’a été acquis par la France qu’en 1895. Ce fut l’une des nombreuses campagnes du gouverneur Louis Faidherbe qui supervisa la conquête du Cayor en 1886.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.