Mère Penanggalan par Kurt Komoda CC2.0

Le Penanggalan est un monstre vampirique porté par la magie noire. C’est un humain normal pendant la journée, généralement une sage-femme de métier, mais la nuit, elle peut détacher sa tête de son corps. La tête désincarnée peut alors voler, balançant des entrailles scintillantes derrière elle, qu’elle manipule comme des tentacules.

La Penanggalan vole à la recherche de victimes pour se nourrir, ses préférences étant les femmes enceintes, les femmes qui ont très récemment accouché et les bébés. Les victimes qui survivent après avoir eu leur sang aspiré par un Penanggalan développent une maladie de dépérissement presque toujours fatale. Après avoir mangé, et avant l’aube, elle rentre chez elle, où elle garde une cuve de vinaigre à portée de main. Elle trempe ses entrailles dans le vinaigre pour les rétrécir, afin qu’elles rentrent plus facilement dans son corps. C’est une façon d’identifier un Penanggalan à la lumière du jour — elle sent toujours le vinaigre.
Méthodes pour tuer un Penanggalan:

• enfiler des vignes épineuses autour des portes et des fenêtres afin d’accrocher les intestins qui traînent pendant qu’elle vole, et une fois piégée, l’envoyer avec une machette.

• verser des éclats de verre dans son corps sans tête afin qu’en essayant de se rattacher, ses organes soient tranchés. (Elle ne peut pas survivre dans son état détaché à la lumière du jour.)

• détruisant le corps par le feu, ou empêchant autrement le réattachement avant l’aube. L’application d’une pâte d’ail ou de cendres sur le torse sans tête peut également tuer la créature immédiatement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.