Capture d'écran 2020 09 11 à 12h08h20 - S.E. Laura Chinchilla

S.E. Laura Chinchilla

Vice-Présidente, Alliance Mondiale pour le Leadership – Club de Madrid

Bio à jour au 1er décembre 2020

Première femme Présidente du Costa Rica (2010-2014). Elle a également été vice-présidente (2006-2008), membre du congrès (2002-2006) et ministre de la Sécurité et de la Justice (1994-1998).

Pendant sa présidence, elle a promu la reprise économique du Costa Rica après la récession mondiale des années 2007-2009; entre autres politiques, grâce à une forte volonté d’attirer les investissements et d’ouvrir le commerce grâce à des accords signés avec l’Union européenne, la Chine et Singapour. Elle a également lancé le processus d’adhésion du Costa Rica à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Son gouvernement promeut des politiques concernant le renforcement des administrations fiscales et douanières, la transparence fiscale, l’enseignement technique, la prise en charge complète de la petite enfance et l’amélioration des conditions d’insertion des femmes sur le marché du travail. Elle a également mis en place un régime spécial pour la protection de la biodiversité marine du Costa Rica, qui a reçu une reconnaissance internationale. L’un des axes centraux de son gouvernement, compte tenu des niveaux élevés de violence dans notre région, était l’amélioration de la sécurité des citoyens en réduisant les crimes graves, y compris les homicides et les féminicides, et en luttant contre le crime organisé.

Au niveau international, elle a participé à des projets de la BID, du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et de l’Agence des États-Unis pour le Développement international (USAID) sur des questions de développement durable, de réforme institutionnelle, d’État de droit et de renforcement de la sécurité des citoyens. Mme. Chinchilla a été membre des conseils consultatifs du « Rapport sur le développement Humain » du Programme des Nations Unies pour le développement 2019 et 2020 et du « Rapport sur la Politique mondiale du bonheur » 2017 et 2018, et membre actif d’autres organisations internationales telles que le Club de Madrid. Elle est vice-présidente du Club de Madrid, coprésidente du Dialogue Interaméricain et membre actif du Sommet de Concordia, du Conseil Atlantique et du Comité International Olympique.

Après sa présidence, elle a enseigné à l’Université de Georgetown aux États-Unis d’Amérique, à l’Institut de technologie de Monterrey au Mexique et à l’Université de Sao Paulo au Brésil. J’ai également publié divers articles et donné de nombreuses conférences sur les questions du développement durable, des droits de l’homme, de la démocratie, de la réforme institutionnelle et de la sécurité.

Elle est diplômée en Sciences politiques de l’Université du Costa Rica et j’ai une maîtrise en politique publique de l’Université de Georgetown, États-Unis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.