Pour les personnes atteintes de trouble du spectre de l’autisme ou de « TSA », la capacité de traiter et d’interpréter avec précision les informations auditives est souvent difficile. Nous examinons ici la littérature comportementale, neurophysiologique et d’imagerie relative à ce domaine dans le but de fournir un compte rendu complet du traitement auditif dans les TSA, et donc un outil efficace pour faciliter la recherche ultérieure. La littérature provient de revues à comité de lecture publiées au cours des deux dernières décennies, qui représentent le mieux les recherches menées dans ces domaines. Les résultats montrent des preuves substantielles d’un traitement atypique de l’information auditive chez les TSA aux niveaux comportemental et neuronal. Les anomalies sont diverses, allant de la perception atypique de diverses caractéristiques perceptives de bas niveau (p. ex. hauteur, volume) au traitement d’informations auditives plus complexes telles que la prosodie. Les tendances d’une étude à l’autre suggèrent que les troubles du traitement auditif chez les TSA sont les plus susceptibles de se présenter lors du traitement d’informations auditives complexes et sont plus graves pour la parole que pour les stimuli non vocaux. L’interprétation de ces résultats par rapport à divers récits cognitifs des TSA est discutée et des suggestions sont proposées pour des recherches ultérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.